Street Art : Toulouse / Arles

Ça y est, voilà trois semaines que mes valises sont posées sur le sol québécois, afin de commencer de nouvelles péripéties. Avant ça, la préparation, les examens, et tout le reste m’ont fait un peu abandonner l’écriture (ici, mais aussi ailleurs) mais pas oublier l’art et l’observation pour autant. Histoire de remédier à ce vide et à l’abandon de mon cher blog, voici les dernières photos prises en France, entre juin et juillet. Certaines traces restent peut-être encore, mais je ne peux rien vous assurer …
Si une chose en fait, courez à Arles si vous en avez l’occasion, pas pour le street art mais pour la photo ! Je suis sûre que vous avez eu ouïe dire de ce dont je parle. Les Rencontres d’Arles, fameux festivals d’images !

Toulouse : 

Rue Pierre Brunière, 17 juin 2014, artiste inconnu

Rue Pierre Brunière, 17 juin 2014, artiste inconnu

16 juin 2014, intersection avec la rue Achille Viadieu, pochoiriste inconnu

16 juin 2014, intersection avec la rue Achille Viadieu, pochoiriste inconnu

Rue des Blanchers, 24 juin 2014, Oré

Rue des Blanchers, 24 juin 2014, Oré

Rue des Quatre Billards, 23 juin 2014, Oré

Rue des Quatre Billards, 23 juin 2014, Oré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arles : 

10 juillet 2014, pochoir d'un inconnu

10 juillet 2014, pochoir d’un inconnu

10 juillet 2014, résidu de photo

10 juillet 2014, résidu de photo

10 juillet 2014, arbres tricotés

10 juillet 2014, arbres tricotés

Street Art #2

Au détour d’une rue, d’un chemin quotidien, si familier pourtant, le regard vagabond capte un détail, une nouveauté, une surprise ! Voilà ce qu’est le Street Art, un outil de plaisir, une note inattendue qui change d’un rien la monotonie d’un recoin. Voici quelques exemples, en six clichés.

Toulouse :

Rue du caillou gris, 31200, Toulouse (25 septembre 2013)

Rue du caillou gris, 31200, Toulouse (25 septembre 2013)

Place Wilson, rue Saint Antoine du T, 31000, Toulouse Oré

Place Wilson, rue Saint Antoine du T, 31000, Toulouse (12 novembre 2013)
Oré

Rue Gatien Arnoult, 31000, Toulouse (29 janvier 2014)

Rue Gatien Arnoult, 31000, Toulouse (29 janvier 2014)

Rue Fermat, 31000, Toulouse (14 janvier 2014)

Rue Fermat, 31000, Toulouse (14 janvier 2014), Mlle Chat-chat

Boulevard Armand Duportal, 31000, Toulouse (22 octobre 2013) Tilt

Boulevard Armand Duportal, 31000, Toulouse (22 octobre 2013)
Tilt

Bordeaux :

Place Amélie Raba-Léon, 33000, Bordeaux (14 février 2014) Jef Aérosol

Place Amélie Raba-Léon, 33000, Bordeaux (14 février 2014)
Jef Aérosol

Street Art in France #1 : Paris, Toulouse & Avignon

Partons ensemble pour un long périple, baladons-nous au travers des villes françaises, le regard attentif et acéré. Nous allons commencer par faire le tour de trois villes, trois villes où l’art réside aussi bien dans les musées que dans la rue. L’art urbain ne doit pas seulement être associé à une capitale car de nombreux artistes émergent dans des villes plus discrètes, et pourtant aussi prometteuses. Même si à Paris les fresques se renouvellent, peu reste à dire tandis que sur Avignon et sur Toulouse, beaucoup reste encore à écrire.
Toulouse :
Tilt, ça vous dit quelque chose ? Ce n’est pas le seul street artist issu de l’écurie Truskool (1990-2000), groupuscule ayant sévit dans la ville rose dans les années 90, mais sûrement le plus connu. Et pourtant, CEET, Tober ou 2Pon ont aussi participé au développement de cette école. Dans ces années là, Fafi ou l’Atlas font aussi leurs classes dans les rues sinueuses toulousaines. Et puis un jour, à l’orée des années 2010, graffs et collages, ont disparu du cœur de la cité. Bien sûre en flânant quai de la Daurade, et plus loin encore en suivant le canal, on retrouve des vestiges qui ont survis au temps qui passe. De nouveaux venus prennent place, et certaines ruelles conservent dans leur sinuosité quelques vieux dessins.
Avignon :
L’histoire street artistique de cette vieille ville m’est inconnue, mais au gré des passages, on repère les habitués du bitume avignonais.

Toulouse : 

IMG_0814
Rue Pérolière, Toulouse, différents collages
IMG_0958IMG_0879
à gauche : lycée St Sernin, Toulouse, artiste inconnu
à droite : rue Gramat, Toulouse, Yilmaz Citin

IMG_0878
Rue Gramat, Toulouse, Claude Sicre, un hommage à la culture du quartier Arnaud Bernard et des repas de quartier par Joap Ramond
IMG_0877
Rue Gramat, Toulouse, inconnu
IMG-20120919-00059Quai de la Daurade, Toulouse, Tilt
Toulouse-20120930-00067Toilette du Gaumont place Wilson, Toulouse, Tober

Avignon :

IMG_1439Rue des teinturiers, Avignon, Fuku
IMG_1438
IMG_1440Avignon, Fuku
IMG_1447
Rue du Vieux Sextier, Avignon, artiste inconnu
IMG_1446IMG_1445Rue du Tremoulet, Avignon
à gauche : artiste inconnu
à droite : Lezard 2 rue et artiste inconnu

IMG_1444
Rue de la masse, Avignon, Space Invader
IMG_1442IMG_1441
Rue du Four de la Terre, Avignon, Goupil (gauche de la gauche) et Fuku

IMG_1449IMG_1448 Rue Rateau, et ses alentours, Avignon
à gauche : Fuku

à droite : Lezard 2 rue

Paris :
DSCF0812
Paris, 20ème, Fred Le Chevalier
IMG_1387
Rue de Ménilmontant, Paris, 20ème, Jérome Mesnager

IMG_1389
Gare RER de Vitry, C215
IMG_1385DSCF0823

à gauche : Rue de Ménilmontant, Paris, 20ème, artiste inconnu
à droite : Rue de Tourtille, Paris, 20ème, artistes inconnus

Paris/Londres/Lisbonne

Après six mois d’investigation, de clichés et de découvertes, voici quelques prises de vues de différents street artistes dans trois capitales européennes !

Trois villes, trois street artistes : Paris, Londres et Lisbonne sont envahies par le street art mais ont chacune hébergé un artiste de renom, connu à travers le monde entier !
Paris = Invader ou Space Invader
L’artiste de rue qui sévit depuis une dizaine d’années dans la capital s’est fait un nom grâce aux mosaïques représentants des figures notables de jeux vidéos qu’il appose au fil des rues. Aujourd’hui « l’invasion » a dépassé les frontières françaises pour s’exporter aux quatre coins du monde, de Hong Kong à Los Angeles (sur les lettres HOLLYWOOD notamment) en passant par Vienne ou Katmandou (au Népal pour ceux qui ne connaitraient pas). Malgré tout, Paris reste la ville la plus touchée par ses plans d’action.
http://www.facebook.com/fbinvader / http://www.space-invaders.com/
London=Banksy
Sûrement le street artist le plus couru au monde, Banksy ne cessera pas de faire parler de lui de sitôt ! L’anglais réalise ses fresques controversées et engagées par pochoirs magnifiquement réalisés et ce tout autour du monde. De plus il est aussi l’auteur d’un film « Faites le mur » qui donne envie d’approfondir sa connaissance sur cet art qui prend la fonction de musée à ciel ouvert. Il fait régulièrement de nouvelles actions qui continuent d’alimenter sa notoriété, pour plus d’infos : http://www.facebook.com/BanksyBook?fref=ts / http://www.banksy.co.uk/
Lisboa=Vhils
Cet artiste est parfois surnommé le Banksy portugais. Pourtant son travail n’a rien à voir avec celui de l’anglais. Vhils travaille principalement sur des personnages qu’il grave, ou qu’il colle sur des murs,. Néanmoins il s’est fait connaître lors du Cans Festival de  Londres en 2008, où il a exposé un de ses portraits gravé dans le mur à côté d’une œuvre de Banksy.
http://www.facebook.com/AlexandreFartoVHILS?fref=ts / http://alexandrefarto.com

Art de rue face à La ville Lumière :

CIMG6873

Paris, 17e, juin 2012, artiste inconnu

CIMG6878CIMG6848Paris, 18e, juin 2012, Space Invader (gauche) et Fred Le Chevalier (droite et ci-dessous), 17e et 18e

CIMG6850

CIMG6877Paris, 17e, juin 2012, par Jef Aerosol et JPM

224609_235268206595055_2043271344_nParis, 17e, juin 2012, Galerie ligne 13, 13 rue de la Condamine, http://galerieligne13paris.blogspot.fr/par dAcRuZ, Jef Aerosol, Jerome Mesnager, Fred Le Chevalier, Os Gemeos, Art of Popof, Ezp, Bleck Le Rat, El Bocho, JPM, Artiste Ouvrier, Arnaud Rabier Nowart

CIMG6905Paris, 4e, ,juin 2012, par Jef Aerosol

Street Art face to London

421160_3688519056518_539198349_nLondon, Brick Lane, October 2012, by Don (photo by Claire Monzat)

551619_3975101900910_1331056314_n
London, October 2012, near Brick Lane, by unknown artist (photo by Claire Monzat)

155852_3975101380897_1360274689_n

London, Brick Lane, October 2012, by Vhils (photo by Claire Monzat)

556301_3975101140891_1524662533_n

London, Brick Lane, October 2012, by Space Invader,Shepard Fairey (alias OBEY) and Ronzo (the pink little monsters) (photo by Claire Monzat)

Grafitos em frente a Lisboa

IMG_0948

Lisboa, Calçada Nova de Sao Francisco, Baixo, Novembro 2012, Artista Desconhecido

IMG_0951Lisboa, calçada Nova de Sao Francisco, Baixa, Novembro 2012, por Tinta Crua

CIMG7179

Lisboa, Novembro 2012, por Tinta Crua

CIMG7169

Lisboa, LX factory, Alcantara, Novembro 2012, por MAR (fait parti du collectif arm collective créé avec RAM)

IMG_0950

Lisboa, LX factory, Alcantara, Novembro 2012, por Mario Belém e Hugo Makarov

CIMG7208

CIMG7155

Lisboa, Baixo, Novembro 2012, por Sniff Lisbon

Lisboa, Novembro 2012, artista deconhecido

CIMG7187Lisboa, calçada da Gloria, Sao José, Novembro 2012, por To/Let (collectif de trois street artiste)

CIMG7183
CIMG7184
Lisboa, calçada da Gloria, Sao José, Novembro 2012, por Pedro Zamith e Vanessa Teodoro

CIMG7206Lisboa, Rua do Alecrim, Sao Paulo, Novembro 2012, por Chase

CIMG7190

Lisboa, calçada de Gloria, Sao José, Novembro 2012, por Joao Samina

CIMG7188Lisboa, calçada da Gloria, Sao José, Novembro 2012, por Hugo Lucas 

See you soon guys, et si vous connaissez le nom d’un de mes street artists manquant, n’hésitez pas à me le communiquer et à aimer ma page facebook : http://www.facebook.com/pages/Notedelouison/373468232678991

Fred le chevalier

Hey ! Pour les lecteurs attentifs, oui en effet j’ai déjà parlé de ce chevalier et ce n’est pas fini ! Du moins tant qu’il fera de magnifiques dessins ! Aujourd’hui je tenais juste à rajouter le lien de sa page facebook, histoire de vous tenir informé sur ses actus dessins … et qui sait il passera et disposera peut être des collages dans votre ville … http://www.facebook.com/pages/Fred-le-Chevalier/208195249205022

Allez à bientôt pour de nouvelles aventures !

Happy New Year

Et bien comme chaque année après la fête c’est le retour au travail, qui est un peu dur. Mais bon … on sait que ce n’est pas possible de toujours s’amuser, par contre il est possible de profiter de l’art.

Je vais donc vous parler d’un street artist qui est passé récemment à Toulouse, et qui se nomme Fred Le chevalier. C’est un dessinateur qui prépare d’abord ses œuvres éphémères chez lui avant de les disposer un peu partout dans les villes où il passe. On a pu observer ses collages dans les rues toulousaines pendant quelques jours fin octobre. Il a notamment collé à côté de la gare Matabiau et des Carmes ses beaux personnages en noir et blanc où quelques touches de couleur attirent l’œil des passants.