Les recettes au pif de Louison #3 : l’apéro

Bon faut pas se leurrer, été n’est pas synonyme de diète et rime encore moins bien avec régime. En revanche quand il s’agit de fêter, l’été pointe le bout de son nez. Tout comme pour les festivals, le fameux party estival. Avec un peu d’honnêteté, la vie sous le soleil (si vous êtes dans l’hémisphère nord) c’est plutôt boulot, vélo, apéro et dodo que son expression plus dépressive de l’hiver le fameux – et je vous laisse le penser en chœur – métro, boulot, dodo. Malheureusement l’automne arrive à grands pas (bon même s’il reste une semaine on est en été) et il est donc temps pour moi de me livrer à mon exercice de style favori, la recette au pif! Et pour l’occasion quoi de mieux que d’inviter quelques potos rigolos pour concocter un mets pas si compliqué (bon faudrait en reparler après quelque verres de l’alcool au jasmin de ma grand-mère) : l’apéro.

LES INGRÉDIENTS :

Toutes les proportions données approximativement permettent de nourrir amplement quatre adultes et demi.

1. Le remix Tzatziki/Raïta

– Un concombre
– La moitié d’un pot de yaourt de chèvre (environ 250 mL) voire plus selon la taille de votre concombre
– Jus de citron, et un soupçon de vinaigre balsamique pour un acide plus sucré
– Sel, poivre, cumin, curry
– Ciboulette et même soyons fous de la menthe si vous en avez

2. Les poivrons marinés

– Poivrons rouges
– Ail
– Graines de patiences (comme dirait ma mamie, encore elle)

3. La compotée de tomate

– Deux petites tomates
– Une gousse d’ail
– Un peu d’oignon
– Huile d’olive
– Sel, poivre, cumin, paprika, cumin (au cas où y en ait pas assez), piment moulu

4. Carotte et sa date (prononcé dayte, dire rdv) nommée petite sauce

– Trois carottes

Pour la sauce :
– Moutarde
– Huile
– Vinaigre balsamique
– Sel, poivre de céleri
– Herbes de Provence
– Et même un soupçon de miel (le mieux c’est celui de ma mamie, désolée je sais pas ce que j’ai aujourd’hui)

5. La vedette de l’apéro le sombre héros Guacamole

– Trois avocats
– Vinaigre balsamique et/ou citron
– Un demi-oignon
– Piment moulu, cumin, curry, gingembre en poudre, paprika
– Coriandre
-Sel, poivre

6. Le Bloody Hell Mary selon My

– Vodka (optionnel, puisque pour les enfants le mocktail marche aussi)
– Jus de tomate
– Jus de citron
– Sel de céleri
– Tabasco
– Glaçons

7. La playlist

Une fois n’est pas coutume, comme le repas se décline comme le latin voici la fameuse playlist qui vous permettra de préparer les victuailles. Autant vous dire qu’elle est éclectique, à l’image des âges et des personnes présentent pour cuisiner cette soirée-là.  Petite indication, c’est un enfant de six ans (ma sœur) qui a sélectionné le premier morceau, donc pas de jugement.

LES RECETTES :

1. Le premier mets préparé est un remix du Raïta et du Tzatziki parce que finalement pourquoi choisir entre les deux ?

Commencez par éplucher le concombre. Ensuite, râpez-le  grossièrement et laissez-le dégorger une vingtaine de minutes dans un bol avec une pincée de sel (c’est plus efficace). En attendant, vous pouvez débuter une autre recette.
Enlevez l’eau, versez le yaourt, le jus de citron, le soupçon de vinaigre, le sel, le poivre, les épices et les herbes dans le récipient. Mélangez et goûtez régulièrement pour réajuster l’assaisonnement.

img_6640

2. Poivrons marinés

Pour les poivrons marinés, vaut mieux si prendre la veille. C’est pas que c’est long, mais on doit la laisser mariner cette affaire-là, et pas une heure ou deux, mais une nuit au moins.
Quand vous vous sentez de vous lancer, prenez autant de poivrons rouges que vous en voulez. Faites-les cuire sur du papier sulfurisé dans un four préchauffé à 180 °C ou 200 °C pour une durée indéterminée. Enfin pas tout à fait, retournez les poivrons régulièrement et lorsque leur peau est gondolée de manière homogène retirez-du four.
Ensuite,
laissez-les reposer dans un sac plastique qui facilitera leur épluchage. L’étape suivante coule donc de source. Retirez la peau de vos poivrons, et coupez-les en lanière.
Hachez votre ail, et placez les deux ingrédients dans un récipient se fermant. Ajoutez-y un filet d’huile d’olive, du sel et du poivre. Le frigidaire étant votre meilleur ami, laissez votre préparation y passer la nuit.

3. Compotée de tomates

Rien de plus simple qu’une compotée de tomate. Coupez les tomates en dés, ajoutez la gousse d’ail hachée, l’huile et les épices avant de mettre la préparation au frais le temps de terminer le reste.

Avant de passer au vrai 4 l’inverser avec le 6 et boire un petit verre, pour se placer dans une ambiance festive.

img_6643

4. Carotte et sa date nommée petite sauce

C’est simple comme bonjour, coupez les carottes en lamelles, et préparez la sauce. Pour vous faciliter la vie, prenez un petit pot en verre (ce qui change du petit pot de beurre que ma mère vous envoie). Mettez-y une bonne cuillère de moutarde, un peu de miel, le vinaigre, le sel, le poivre et les herbes de Provence. Laissez macérer quelques instants, puis ajoutez l’huile. Fermez le pot et secouez énergiquement.

5. La vedette de l’apéro, le sombre héros Guacamole

Dénoyautez vos avocats, les écraser. Coupez finement votre demi-oignon. Mélangez avocats et oignon. Ensuite, cisaillez votre coriandre et versez-la dans le plat. En faire de même avec les épices, vinaigre, sel et poivre. Goûtez et rectifiez vos proportions jusqu’à ce que ça vous plaise.

6. Bloody Hell Mary

LA RECETTE qui fait le tout (bon j’exagère peut-être un peu…). C’est ma commis-amie Myriam, qui m’a donné les petits conseils supplémentaires que je vais vous proposer. C’est bien un bon drink, mais s’il est beau on régale les pupilles en plus des papilles. Et pour arriver à ce résultat, commencez par la décoration du verre. Dans une assiette, faites un mélange de sel de céleri avec du poivre. Coupez un quart de citron, placez-le sur la bordure de votre verre et faites-en le tour. avant de le retourner et de le tremper dans la mixture.

img_6626

Passons maintenant aux choses sérieuses. Mettez les glaçons dans votre verre, puis deux-trois bouchons de vodka, quelques gouttes de tabasco selon vos attentes, le jus de tomate, mélangez le tout et ajoutez du sel de céleri.

Et voilà c’est prêêêêêêêt! Vous avez de quoi boire, manger et puis surtout de quoi danser et fêter ! Sur ce je vous dis à la prochaine madeleine musicale, qui est pour… bientôt ;)

N’hésitez pas à me suivre sur instagram en attendant : @notedelouison c’est moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s