Printemps 2014 : découvertes #4

Prise par d’autres projets, vouée aux contraintes lycéennes sous le signe d’APB, de concours et de dossiers, ce blog n’a plus le temps de tourner. Pourtant, si l’envie m’en prend, l’organisation est possible. Aujourd’hui je vous propose donc un petit tour musical pouvant accompagner beaux et mauvais jours, à vous de voir !

1. Noir Cœur

Résolument indépendants, frais, et d’une noirceur mystique, la place du duo toulousain est depuis longtemps dans mes oreilles. Entre percussions exotiques à tendances tribales, et voix mystérieuses aux susurrements sectaires et entraînants, Noir Cœur est de saison. Un EP à leur actif Jahnimal EP sorti en 2012 reste tout aussi efficace deux ans plus tard. Mélodies planantes et déconnectées donnent à Soleil et Endless Blumer un petit côté à la Crystal Fighters. Ils n’en restent pas moins indispensables pour mener à bien un Carpe Diem qui sera plus d’actualité d’ici 3 mois. Si le Souverain Bien est pour les hédonistes le plaisir, chez eux ce serait plutôt la musique, qui canalise les désirs par la création artistique. De quoi patienter, avant de pouvoir poursuivre sa propre philosophie cet été, débarrassé des contraintes d’une année à travailler.
À noter : les deux garçons loin de se cantonner à leurs propres créations réussissent très bien dans l’exercice du remix, comme le prouve Entertainment de Phoenix.

FacebookTwitterYouTube Site Officiel


2. Symbiz Sound

Envie de remuer, de danser, de vous déhancher ? Moins mainstream que les sonorités latines qui écorchent nos oreilles chaque été, Symbiz est pour vous ! Entre légère dubstep, dub tout court, hip-hop qui tabasse et sonorités métissées, voilà un collectif prêt à rivaliser avec Diplo et son Major Lazer. Les compositions alliant des featurings venant de divers horizons, ne se ressemblent pas mais sont animées par un objectif commun : créer le besoin de se laisser aller ! Les références multiples penchant parfois du côté d’un Down On Life à la Elliphant ou d’un reggae parfaitement assumé, procurent une joie toujours renouvelée.
En ce début de printemps, Soundboy Dead, Taking Over, ou All Alone (feat. Teacha Dee) sont particulièrement efficaces, tous trois empreints d’une douce puissance.
Composé de deux frères musiciens (Buddysym et ChrisImbiss) et de Zhi MC (connu par les Puppetmastaz), le trio allemand sait comment redonner le sourire ! Que ce soit en live ou en écoute classique, si vous êtes à la recherche de bonne humeur, vous trouverez en Symbiz votre meilleur atout.
À noter : Encore une fois, derrière les compositions originales se cachent parfois des perles. Vu au Garosnow à Peyragudes, Symbiz a rendu hommage à Fatboy Slim à sa manière, en livrant un superbe remix de Praise You.

Facebook TwitterYouTubeSoundcloudSite Officiel


3. Dream Koala

En faisant le tour des programmations de festivals, on déniche souvent de nouveaux venus prometteurs. C’est grâce à Osheaga qu’un jeune homme (19 ans), français et vadrouilleur, a fait un détour sur mon ordinateur. Une candeur mélodieuse anime des compositions voluptueuses. Et voilà que de morceaux en morceaux Dream Koala se révèle. Apaisantes Ocean ou Odissey prennent la forme d’un bruissement caressant, coulant en flot dans l’espace vide. On se laisse alors transporter comme dans un songe au fil des créations, profitant avec délice de chacune d’elles, reposantes et revitalisantes.
À noter : Une voix angélique, presque un murmure, sur la très belle reprise d’Iron de Woodkid.

Facebook Twitter YouTube Soundcloud 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s