Menuet d’un jour d’été

Chaleur, et bel été indien qui se profile, malgré la rentrée qui approche à pas de loup, laissent la playlist ensoleillée d’actualité.

Qu’est-ce qu’il reste pour ces derniers jours de paix ?

Deux groupes Montréalais déjà !

D’une part Half Moon Run, et son indie-rock tirant sur la folk. Entêtant et reposant, Full Circle, leur titre phare, ne manque pas d’égayer un moment de repos. Mais ce n’est pas la seule chanson qui nous emporte au grès du vent sur Dark Eyes, leur 1er album sorti en 2012. Le quatuor sait prendre en douceur, cueillir par inadvertance le curieux venu découvrir leurs sonorités, et le garder éveillé. Si vous aussi vous voulez profiter de leur fraîche délicatesse, c’est par ici : http://www.halfmoonrun.com/ ou https://www.facebook.com/halfmoonrun?fref=ts
À écouter : Call me in the Afternoon ou Full Circle

L.Teez, jeune québécois de 17 ans nourri au hip hop, rend un rap plein de potentiel, mais encore en état de construction. La signature originale se devine, ça se sent qu’un jour il pourra devenir grand. L’avantage de ses sons, c’est qu’ils sont compréhensibles, le sens apparait dès les premières écoutes. Quoi de mieux pour nos tympans habitués aux français que de s’accommoder d’anglais avec de la bonne musique. À découvrir d’urgence, ici :
http://www.hotnewhiphop.com/l-teez-change-mixtape.90559.html ou https://www.facebook.com/pages/LTeez/424003734351107?fref=ts
À écouter : Fly feat Azrael

Il y a aussi un anglais. Bonobo, comme le singe oui, oui. De son vrai nom, Simon Green, DJ et producteur, Bonobo n’est pas nouveau sur le marché de la musique, puisque ses débuts ont eu lieu avant le XXIème siècle, mais qu’importe. Son dernier disque en date, The North Borders, est sorti cette année. Alors on peut bien parler de lui. Il embaume l’été d’un son relaxant, apaisant et planant. Son crédo ? Le downtempo !  What else ?
https://www.facebook.com/bonoboofficial?fref=ts ou http://bonobomusic.com/
À écouter : Cirrus, Kiara ou Emkay

Pour que rien ne manque à la sélection, n’oublions pas Petit Fantôme. Un français échappé en solitaire de François and The Atlas Mountain et de Crane Angels, qui délivre une mixtape incroyable, spectrale, dont l’esprit musical flotte en permanence au-dessus de la tête de l’auditeur séduit. Les airs invisibles, se faufilent nuit et jour dans nos âmes et les imprègnent d’un vent pop léger, où volettent des paroles poétiques à tendance mélancolique. Addictif.
http://www.petitfantome.com/ ou https://www.facebook.com/pages/petit-fant%C3%B4me/42903563052?fref=ts
À écouter : Peio-(pello-mikel Lisboa) ou Le passage (dichroïsme)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s