Découvertes spécial été #2

épisode 2: UK

Après avoir fait un détour dans le Nord de l’Europe, déplaçons nous un peu à l’ouest dans la nation de sa majesté la reine Élisabeth II, le berceau de beaucoup de genres musicaux, j’ai nommé le Royaume-Uni.

Parmi tout les groupes émergents de la scène british, j’en ai retenu 5. Je vais éviter de vous rabâcher encore une fois mon amour pour Breton (je leur ai déjà consacré un article auparavant, et les ai évoqué lors de deux autres articles), pour me concentrer sur les autres très bonnes formations qui peuplent le pays.

Le plus sinueux, mélancolique, est sans hésitation Alt-J (∆). Leur nom étonnant est ainsi tiré du raccourci clavier qui permet d’obtenir ∆. Difficile à cataloguer, Alt-J ne suit aucune tendance, et s’inscrit dans une pop aux influences très libres. Le timbre de voix du chanteur, Joe Newman, donne encore plus de charme à leurs compositions, et permet de les reconnaitre instantanément. Mon morceau préféré est le modérément dérangeant Breezeblocks, à découvrir sans attendre. http://www.facebook.com/altJ.band


Pour une pop plus enjouée, il vaut mieux se tourner vers Citizens!. Alex Kapranos de Franz Ferdinand, producteur du groupe, a bien fait de miser sur ces citoyens anglais, qui vont donner des crampes à plus d’une personne. Une seule chanson suffit à cerner la musique du groupe qui ce veut efficace, simple en apparence car pointue. Leur premier album Here we are est sorti cette année et vaut le détour. Les deux titres phares et incontournable sont Reptile et True Romance, avec ça dans sa playlist n’importe quel instant peut se transformer en une petite tranche de bonheur. http://www.facebook.com/gocitizens

Récemment découvert les Crystal Fighters m’ont mis une petite claque. Tellement d’influences imprègnent leur musique qu’il est pratiquement impossible de ne pas trouver un morceau qui puisse coller à notre sensibilité. Tout leur album (Star of Love) s’écoute d’une traite. Ici l’électro puissant se mêle à une folk calme et instruments traditionnels basques (le txalapartas et le txistus) côtoient une machinerie moderne. Les Crystal Fighters sont donc bons pour les nostalgiques conservateurs en quête de nouveauté. Si vous n’avez pas le courage d’écouter tout l’album voici deux titres qui sont en parfaite harmonie avec la saison et l’actualité : PlageI love London. http://www.facebook.com/crystalfighters

À force de décortiquer la programmation de festivals britanniques, on peut dénicher des groupes tout frais mais résolument rétro comme Summer Camp. Entre la voix faisant écho aux sixties, portée par une pop eighties, le duo nous refait vivre les étés d’un 20ème siècle, modernisé par les beats électro. Ces influences les suivent jusque dans leurs clips qui retranscrivent la culture américaine de ces deux décennies. Le meilleur titre de toute la discographie est indéniablement Better of without you et peut être leur clin d’œil à nous, cousin d’outre manche (pour eux) avec l’interprétation de leur titre always … in french. http://www.facebook.com/summercampmusic

Le quintette anglo-saxon, Dog is Dead, sévit depuis 2008 dans un style musical qui n’est pas sans rappeler l’afro-rock du groupe outre Atlantique Vampire Weekend, a qui il n’a rien a envier. Leur pop/rock apporte du soleil aux après midi maussades de l’été, redonne un coup de fouet et permet de reprendre la bonne résolution estivale quand on l’a un peu oublié, profiter ! À écouter absolument : l’EP Your Childhood, et en particulier les titres Young et Glockenspiel Song. http://www.facebook.com/dogisdead

À suivre …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s